La banque de détail est confrontée à un niveau historiquement haut de démissions, notamment parmi les salariés les plus jeunes. En cause notamment, l’impact de la transformation numérique du secteur sur le travail dans les agences.
Dans la banque, la retraite n’est plus le premier motif de départ : il s’agit désormais des démissions.